Agression Mozaïk : l'affaire renvoyée au 23 mars

Par • Mis à jour le 19/02/2018 - 18:03

L'agresseur présumé du chauffeur de bus du réseau Mozaïk était convoqué ce lundi devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France.

    Agression Mozaïk : l'affaire renvoyée au 23 mars

"On ne veut plus vous voir près du réseau Mozaïk". Ce sont les mots du juge qui devait se pencher ce lundi après-midi sur l'affaire de l'agression d'un chauffeur de bus survenue samedi dernier. 

L'agresseur présumé était jugé en comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France. Mais son avocat a demandé un délai pour préparer sa défense. L'affaire a donc été renvoyée au 23 mars prochain.

En attendant, l'agresseur présumé est sorti libre de l'audience. Il a tout de même été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction d'approcher les bus du réseau. 

De leur côté, les chauffeurs de bus Mozaïk se réuniront ce lundi soir en assemblée générale. Ils décideront s'ils poursuivent ou non leur droit de retrait entamé depuis dimanche.