Alfred Marie-Jeanne devra s'expliquer face à la justice

Par • Mis à jour le 02/03/2016 - 12:15

[ Mis à jour à 10 heures le 02/03/2016] Alfred Marie-Jeanne, sa fille Maguy et l'architecte Mark Frampton vont devoir s'expliquer aujourd'hui mercredi 2 mars 2016. Ils sont tous trois poursuivis pour prise illégale d'intérêts, faux et usage de faux. Le tribunal correctionnel de Fort-de-France tentera d'y voir plus clair dans cette affaire de construction d'école à la Dominique.

    Alfred Marie-Jeanne devra s'expliquer face à la justice
C'est aujourd'hui, mercredi 02 mars 2016 que s'ouvre le procès d'Alfred Marie-Jeanne devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France. L'actuel président du conseil exécutif de la CTM qui est poursuivi pour pour prise illégale d'intérêts, faux et usage de faux a t-il favorisé sa fille ainsi qu'un proche dans l'attribution des marchés de reconstruction d'écoles à la Dominique et à Grenade ? C'est out l'enjeu du procès qui débute aujourd'hui.

Pour rappel en 2009, alors qu'Alfred Marie Jeanne était président du Conseil Régional, un courrier signé d'un mystérieux Green Parrot pointait du doigt les conditions d'attribution du marché de reconstruction d'écoles à la Dominique. En effet c'est Mark Frampton - proche de Maguy Marie Jeanne - en charge de la "coopération régionale" qui avait à l'époque obtenu ce marché.

Peu avant 8 heures il y avait déjà beaucoup de monde devant le Palais de justice de Fort - de - France, on a également noté la présence de nombreux soutiens équipés de pancartes et t-shirts "Je suis Alfred".

L'audience a été suspendue peu avant 10 heures, le temps que les magistrats se penchent sur la demande de report qui a été formulée par 12 contribuables qui souhaitent se porter partie civile dans ce procès.

Audrey Ollon