Alfred Marie-Jeanne jugé en septembre pour des omissions dans sa déclaration de patrimoine

Par 29/07/2021 - 10:35 • Mis à jour le 29/07/2021 - 10:32

L'ancien président de la collectivité territoriale de Martinique sera jugé le 8 septembre prochain par le tribunal correctionnel de Paris.

    Alfred Marie-Jeanne jugé en septembre pour des omissions dans sa déclaration de patrimoine

L'enquête ouverte en 2018 par le parquet de Paris a donc conduit au renvoi d'Alfred Marie-Jeanne devant le tribunal correctionnel.

L'ancien président du conseil exécutif de la CTM comparaîtra devant les juges parisiens le 8 septembre prochain. Il est suspecté d'avoir omis de déclarer certains éléments de son patrimoine.

En 2018, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique avait transmis la déclaration de patrimoine du patron du MIM au procureur de la République de Paris. Dans un communiqué, l'HATVP avait justifié cette procédure en indiquant qu' "au regard des différents éléments dont elle a connaissance, qu’il existe en l’état un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de cette déclaration, du fait d’avoir omis une partie substantielle de son patrimoine et de ses revenus et de ne pas avoir déféré à une injonction de l’Autorité."

Cette enquête concerne une déclaration de patrimoine remplie en 2016 alors qu'Alfred Marie-Jeanne était encore député de la Martinique.

En décembre 2019, l'ancien président du conseil exécutif de la CTM avait été entendu par la police judiciaire à la demande du parquet de Paris. À l'époque son avocat, maître Alex Ursulet, avait parlé de simples oublis qui seraient régularisés. Il devra désormais défendre cette version devant les juges du tribunal correctionnel à la rentrée.

À noter que l'ex-homme fort de la Polynésie, Gaston Flosse, et le député LR Bernard Brochand seront aussi jugés en septembre à Paris pour les mêmes accusations.

Tags