Assises : 10 ans de réclusion pour Yoann Culé

Par • Mis à jour le 20/01/2016 - 12:29

Le verdict est tombé ce mardi soir pour Yoann Culé : 10 ans de réclusion ! Bien moins que les 15 ans requis par l'avocat général. Pour rappel en mars 2014 à Fort-de-France, le petit Jason avait succombé quelques heures après que son beau père lui ait donné un bain. L'accusé a toujours soutenu qu'il s'agissait d'un accident.

    Assises : 10 ans de réclusion pour Yoann Culé
Après deux jours d’audience à la Cour d’Assises de Fort de France, l’accusé Yoann Culé 22 ans écope de 10 ans de réclusion criminelle, c'est la sentence qui a été décidée hier mardi par la Cour et les jurés. L’avocat général avait requis 15 ans de réclusion criminelle à l'encontre du jeune homme. Pour rappel Yohann Culé est accusé de la mort du petit Jason, un bébé de 17 mois (l’enfant de sa compagne). Il a toujours dit que l’enfant était tombé dans la baignoire mais selon l’autopsie, il y avait eu des coups avant le drame.

"Monsieur Culé a été condamné et justice a été rendue"

Un des avocats de la partie civile Maître Philippe Sutty s'est exprimé après l'annonce du verdict et ses pensées se sont surtout tournées vers Mathilde, la fille que Yoann Culé a eu avec la mère du petit Jason."Monsieur Culé a été condamné et justice a été rendue! Je pense à la petite Mathilde dont le père à tué le frère... On ne peut pas non plus empêcher à cette gamine de connaître son père , il y a quand même des liens de sang. Un juge aux affaires familiales devra aménager un droit de visite pour ce père, pour que cette enfant ne soit pas perdue dans la société" , a t-il indiqué.

"Je retiendrai que les jurés n'ont pas été totalement insensibles aux explications données par Yohann Culé"

Du côté de la défense, le verdict a été accueilli en demi-teinte. "Je retiendrai que les jurés n'ont pas été totalement insensibles aux explications données par Yohann Culé dans ce dossier... C'est sûr qu'il va réfléchir, je ne sais pas encore trop ce qu'il va faire", a indiqué Maître Micheline Jean-François; Yoann Culé dispose de 10 jours pour faire appel.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon