Assises : 30 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Gaëtan Nabi

Par • Mis à jour le 22/09/2016 - 21:39

Les jurés des Assises de Fort-de-France ont rendu leur verdict, ce jeudi 22 septembre 2016 vers 14H45, dans le procès du principal accusé d'un double homicide commis en Guadeloupe en 1999. Trente ans de réclusion criminelle à l'encontre de Gaëtan Nabi. Cet homme, âgé de 69 ans aujourd’hui, avait été condamné en 2014 par la cour d’assises de Basse-terre en 1ère instance à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sureté. Il était poursuivi pour arrestation, enlèvement, séquestration et torture suivie de mort.

    Assises : 30 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Gaëtan Nabi
L'arrêt de la cour d'assises de Fort-de-France qui jugeait le principal accusé d'un double homicide commis en Guadeloupe en 1999 est tombé, ce jeudi 22 septembre 2016 vers 14 heures 45 après deux heures de délibération. Gaëtan Nabi écope de trente ans de réclusion criminelle. C'est quasiment la même peine qu'en première instance, sauf qu'elle n'est pas cette fois assortie d'une peine de sureté.

Pour rappel, Gaétan Nabi, 69 ans a été condamné en 2014 par la cour d’assises de Basse-Terre en première instance à la réclusion criminelle à perpétuité. Il était poursuivi pour arrestation, enlèvement, et torture suivie de mort.

Le sexagénaire était accusé d’avoir fait disparaître les corps de Fred Sital et Didier Rigolet. C’était en 1999. Les trois autres co-accusés, qui n’ont pas fait appel, avaient été condamnés à des peines allant de vingt à trente ans de prison.

D'ores et déjà, les avocats de Gaétan Nabi ont annoncé qu'ils allaient se pourvoir en cassation.

Sullyvan.D avec Yvonne Guilon