Chavirage mortel sur la Route du Rhum : le capitaine du Coralia mis en examen

Par 22/11/2022 - 06:14 • Mis à jour le 22/11/2022 - 06:12

Patrick Desjardins, procureur de la République de Pointe-à-Pite tenait hier une conférence de presse pour apporter des précisions sur l'enquête ouverte après l'accident nautique mortel survenu en marge de l'arrivée de la Route du Rhum.

    Chavirage mortel sur la Route du Rhum : le capitaine du Coralia mis en examen

L'enquête judiciaire ouverte après le chavirage mortel de la vedette “Le Coralia" progresse. Pour rappel lors de l'arrivée du vainqueur de la Route du Rhum, Charles Caudrelier, mercredi dernier, à l'aube, ce bateau suiveur avait chaviré.

11 personnes se trouvaient à son bord, et deux sont décédées. Deux membres de l'organisation sont décédés. Parmi les passagers de la navette "Coralia", figurait également le Président de la Fédération Française de Voile, qui lui fait partie des personnes blessées.

Comme nous vous l'indiquions déjà samedi matin, la vedette qui avait été accréditée avait pourtant interdiction de naviguer de nuit. Or l'arrivée s'était déroulée avant le levé du soleil.

Depuis, le capitaine, âgé de 21 ans, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

Une information judiciaire a par ailleurs été ouverte pour homicide et blessure involontaire par imprudence par manquement de sécurité impliqué par un règlement.

Le Procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins a dressé un premier point sur l'enquête.

Ce qui est d'ores et déjà établi, c'est que les passagers invités étaient tous équipés d'un gilet de sauvetage. Seuls les deux membres de l'équipage, le pilote et son copilote, n'étaient pas dotés d'un gilet de sauvetage. Les vérifications n'ont fait apparaître aucune défaillance sur le navire. Le navire était en bon état. Ce qui apparaît en revanche, c'est que ce navire, compte tenu de son activité commerciale habituelle, qui était un navire utile pour les randonnées aquatiques dans le grand cul de sac marin. Ce navire n'avait pas l'autorisation

Le chef du parquet a assuré que les services enquêteurs seront renforcés pour cette affaire. Patrick Desjardins a également précisé les points sur lesquels se concentreront les investigations

Ils vont continuer à vérifier les circonstances dans lesquelles l'accident s'est passé, donc des témoins continueront d'être entendus, même si les circonstances apparaissent désormais relativement claires. Il est toujours utile d'attendre d'avoir le maximum de témoignages. Elles continueront de vérifier si les secours sont arrivés dans les meilleures conditions qui soient. Il faut vérifier encore une fois les conditions dans lesquelles ce bateau qui n'avait pas l'autorisation, le permis de navigation nocturne, a été pour autant accrédité pour faire partie de la flotte officielle autorisée à transporter les invités en mer

Tags