Changer d'île

Confiné dans le box vitré, Kévin Doure se bat en pleine audience avec les gendarmes du GIGN

Par Karl Lorand et Jessica Dantin / RCI.FM / 28/05/2018 - 16:27

Ambiance électrique à la cour d'assises de Fort-de-France ce lundi après-midi. Kévin Doure, le principal accusé d'un procès pour trafic de drogue s'est battu avec les gendarmes dans le box des accusés.

L'ambiance est particulièrement tendue ce lundi après-midi à la cour d'assises de Martinique. Le procès sous haute tension de Kévin Doure, le parrain de la cocaïne, a dégénéré. Le Joséphin de 33 ans a tenté de se battre avec les gendarmes du GIGN qui assuraient sa sécurité durant l'audience.

En fait, cet incident est survenu après que la présidente du tribunal a accédé à la demande d'une partie des avocats de la défense. 6 des 7 accusés ont été autorisés à sortir du box vitré dans lequel ils se tenaient depuis l'ouverture des débats ce matin. Tous sauf un : Kévin Doure. Une décision qui a particulièrement irrité le trafiquant martiniquais. Refusant de se soumettre aux ordres d'un gendarme qui lui demandait d'arrêter de parler avec un de ses co-accusés, Kévin Doure s'est levé et lui assenné des coups de poings.

Les gendarmes du GIGN l'ont rapidement menotté et évacué de la salle en le portant. L'audience a été suspendue jusqu'à nouvel ordre.

On savait le parrain de la blanche agité, les gardiens de la prison de Ducos avaient d'ailleurs demandé son transfert, mais jusque là son agressivité envers la cour ne s'était manifestée que verbalement. Cette bagarre devrait encore rajouter à la passion qui entoure ce procès hors norme.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios