"De manière globale, la délinquance baisse", constate le Procureur Général

Par 18/01/2017 - 17:05 • Mis à jour le 18/01/2017 - 17:05

C'est le constat de Bernard Rabatel, le Procureur Général. Le magistrat a dressé ce bilan lors de la rentrée solennelle de la cour d'appel de Fort-de-France. Le chef du parquet général est également revenu sur les grands axes de lutte de l'autorité judiciaire, à savoir la lutte contre le narcotrafic et contre les violences.

    "De manière globale, la délinquance baisse", constate le Procureur Général
Mardi après-midi (17 janvier 2017) se tenait l'audience solennelle de rentrée des magistrats à la Cour d'appel de Fort-de-France.

Une rencontre à laquelle de nombreux avocats ont bien sûr participé, mais aussi le préfet, le commandant des armées et le président de l'assemblée de Martinique, Claude Lise.

C'est devant une salle pleine que le bâtonnier de Martinique Dominique Nicolas et le procureur Général Bernard Rabatel se sont exprimés. "De manière globale, la délinquance baisse", a déclaré le procureur général. "Il y a un taux d'identification plus fort en Martinique qu'ailleurs, c'est à mettre au crédit des services enquêteurs", a-t-il ajouté.

Bernard Rabatel a également précisé les objectifs de l'autorité judiciaire :


Le chef du parquet général a par ailleurs confirmé que la convention de coopération judiciaire entre la France et Sainte-Lucie sera validée par le parlement dans le courant de l'année 2017. "Ces conventions ont été négociées en mai 2014. Il y a une convention d'extradition et une convention d'entraide judiciaire. Elles ont été signées en 2016 par l'ambassadeur de France à Castries mais elles doivent être ratifiées par le parlement", a indiqué Bernard Rabatel.

Karl Lorand et Peggy Saint-Ville