Détournement de fonds publics à la mairie de Ducos : l'affaire renvoyée en 2022

Par 16/11/2021 - 11:37 • Mis à jour le 16/11/2021 - 11:32

L'ancien maire de Ducos et des agents municipaux sont inquiétés par la justice. Leur procès qui devait se tenir hier a été renvoyé.

    Détournement de fonds publics à la mairie de Ducos : l'affaire renvoyée en 2022

Des prévenus pas comme les autres sur les bancs du tribunal correctionnel de Fort de France hier… La juridiction s’intéresse à une  affaire de détournements de fonds publics à la mairie de Ducos : cette affaire avait déjà fait écho   pendant les municipales de 2020

Deux anciens élus dont l'ancien Charles André Mencé, un ancien cadre et un autre agent toujours en poste ont été épinglés par des lettres anonymes, adressées au procureur il y a presque deux ans.

L’autorité judiciaire avait alors déclenché une enquête préliminaire pour comprendre pourquoi un cadre de la mairie a bénéficié de matériaux des services municipaux pour faire construire un mur de soutènement pour sa maison. Pourquoi une élue a-t-elle bénéficié de matériaux pour faire bétonner l’accès de sa maison privée ? Et pourquoi encore un agent a bénéficié de quelques bons ? 

L’enquête était donc lancée presque en pleine période électorale. Bien évidemment l'affaire a fait désordre dans la ville, et du bruit dans les quartiers.

Durant les deux dernières années la section financière du SRPJ a poursuivi ses auditions. Jusqu’à entendre la nouvelle maire de la ville de Ducos, Aurélie Nella.

Cette dernière a expliqué aux enquêteurs qu’elle voudrait elle aussi comprendre ce qui s'est passé avant de prendre en main les affaires municipales.

C’est dans ce contexte que la nouvelle mandature s'est constituée partie civile. L’affaire a donc été appelée hier devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France pour détournements de fonds et recels de détournements de fonds. Mais l’audience n’a pas pu se tenir.

L’un des avocats du dossier était retenu par un dossier d’assise. L'affaire a donc finalement été renvoyée à l’année prochaine. Le temps que chacun se prépare, peut être encore mieux pour expliquer à la barre qui a fait quoi ? Et  pourquoi ? 

C’est peut être à cette audience publique qu’on saura pourquoi les toupies de béton ont tourné dans cette affaire et qui a réellement fait monter les camions.

Tags