Empoisonnement : Sylviane Hartock condamnée à 8 ans de prison ferme

Par • Mis à jour le 05/12/2019 - 05:48

Le verdict est tombé hier soir (4 décembre 2019) dans l'affaire d'empoisonnement survenu à Sainte-Marie en novembre 2016. L'accusée, Sylviane Hartock a été reconnue coupable des faits qui lui étaient reprochés. Le jury s'est toutefois montré moins sévère que l'avocat général.

    Empoisonnement : Sylviane Hartock condamnée à 8 ans de prison ferme

Sylviane Hartock a été reconnu coupable des faits d'empoissonnements sur deux de ses enfants en novembre 2016. La mère de famille a été condamnée hier soir par la cour d'assises de Martinique à 8 ans d'emprisonnement, à un suivi socio judiciaire et à une obligation de soins. Un verdict accueilli dans la douleur et les pleurs par les différentes parties impliquées dans ce procès, notamment ses enfants victimes des faits . 

Au cours de ces trois jours de procès , un contexte familial et conjugal difficile a été brossé , mais malgré tout la mère de famille de 47 ans a nié jusqu'au bout avoir agi délibérément.

Les jurés ont tout de même pris en compte ces éléments dans cette affaire complexe. Ils ont prononcé un verdict plus clément que les réquisitions de l'avocat général. Ce dernier avait requit une peine de 12 ans de réclusion criminelle.

Le batonnier Raphael Constant , avocat de Sylviane Hartock a regretté que les jurés n'aient pas eu un autre regard sur cette délicate affaire. Il est au micro de Jessica Dantin :

Maitre Catherine Carderot, avocate de la partie civile, a dit la douleur de la fille cadette de la famille qui revoyait sa mère 3 ans après les faits :

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.