Incidents à l'hôpital : les deux agents hospitaliers ont été libérés

Par 16/10/2021 - 10:36 • Mis à jour le 16/10/2021 - 10:34

Les deux agents hospitaliers arrêtés hier après-midi à l'hôpital Pierre Zobda Quitman ont été libérés ce samedi matin.

    Incidents à l'hôpital : les deux agents hospitaliers ont été libérés

Deux des trois hommes arrêtés hier après-midi à l'hôpital Pierre Zobda Quitman ont été libérés et ne feront pas l'objet de poursuites.

Le brancardier et l'employé de la morgue rattachés à l'hôpital de Mangot Vulcin ont tout de même passé la nuit en garde à vue au commissariat central de Fort-de-France. Ils avaient été interpellés en début d'après-midi hier pour avoir tenté de pénétrer dans l'établissement sans présenter de passe sanitaire.

Leur arrestation avait provoqué la colère des manifestants mobilisés toute la journée d'hier devant le principal site du CHU de la Martinique. Durant de longs instants, la foule a fait face aux gendarmes pour réclamer la libération des deux hommes. Un moment de tension qui a conduit à l'arrestation d'un troisième homme qui lui se trouve toujours en garde à vue à l'heure où cet article est publié.

Les syndicats hospitaliers sont d'ailleurs mobilisés au centre-ville de Fort-de-France devant le palais de justice. Ils attendent la décision de la justice sur la procédure en référé engagée par la direction du CHUM. Cette dernière a saisi la justice pour ordonner la fin des blocages engagés par les organisations syndicales devant les différents établissements hospitaliers de l'île depuis le début de la semaine.

Pour rappel, cinq syndicats manifestent leur opposition à l'entrée en vigueur du passe sanitaire depuis le 11 octobre dernier et à la prochaine application de l'obligation vaccinale pour le personnel hospitalier, à partir du 24 octobre prochain.