Infirmière libérale poursuivie pour escroquerie : la cour d'appel a rendu son arrêt

Par • Mis à jour le 23/01/2020 - 18:04

Dans l'affaire d'escroquerie impliquant une infirmière libérale, la cour d'appel a rendu ce jeudi matin son arrêt. La peine de prison a été divisée par deux.

    Infirmière libérale poursuivie pour escroquerie : la cour d'appel a rendu son arrêt
Image d'illustration.

Une infirmière libérale condamnée à 4 ans de prison pour escroquerie en février 2019 a fait appel de cette décision. Ce jeudi 23 janvier 2020, la cour d'appel a rendu son arrêt dans cette affaire. Dans sa décision, la juridiction a été plus clémente que lors de la première instance. En effet, la peine de prison a été moins lourde et divisée par deux. Il n'y a plus d'injonctions de remboursement de sommes à la sécurité sociale, et la saisie des biens a largement diminué.

Pour rappel, cette infirmière libérale, Marguerite Vadeleux était poursuivie pour escroquerie, travail dissimulé et complicité d'exercice illégal de la profession.

Nos précisions :