Interpellé avec 700 grammes de cocaïne et 70 munitions d'armes de guerre

Par 07/10/2020 - 11:56
01/01/2020 - 00:00

Le tribunal correctionnel de Fort-de-France jugeait hier un trafiquant de drogue récidiviste. Le prévenu avait également des munitions en sa possession.

    Interpellé avec 700 grammes de cocaïne et 70 munitions d'armes de guerre

La justice a puni hier un trafiquant de drogue récidiviste. L’homme de 24 ans, sans emploi, avait été interpellé, jeudi dernier, lors d’une patrouille de police à Four à Chaux au Lamentin. L’individu avait en sa possession près de 700 grammes de cocaïne , 100 grammes de cannabis, 600 euros, mais aussi 70 munitions d’armes à feu, 3 chargeurs et 2 balances de précision.

Présenté hier après-midi en comparution immédiate, le mis en cause n’a pas convaincu le tribunal par son attitude à la barre mais aussi par son passé. L’homme qui a déjà été condamné pour trafic de stupéfiants a été pris la main dans le sac, tout juste 9 mois après sa sortie de prison.

Outre les 800 grammes de drogue retrouvés en sa possession, ce sont surtout les munitions qui ont intéressé les juges. Des munitions que le prévenu a déclaré avoir trouvé dans la mangrove, et qu’il comptait rendre dans le cadre du dispositif "déposez les armes". 

Quand la présidente du tribunal l’interpelle sur le laps de temps, il réplique qu’il ne savait pas comment faire. Une réponse qui a plutôt agacé le tribunal. A la barre, le jeune homme a regretté d’avoir pris part à ce trafic, toutefois, il a refusé d’indiquer ses fournisseurs de peur de représailles sur lui et sa famille. D’ailleurs , sa mère, chez qui il vit, a peur de lui . Il avoue ne jamais l’avoir aidé financièrement, ne voulant pas lui donner d’argent sale . 

Pour le ministère public, le prévenu connaît la musique. Sa personnalité sonne creux selon le représentant du parquet. Ce dernier estime que si le prévenu dit regretter son acte, il récidivera après sa peine de prison. C'est en s'appuyant sur ces observations que le parquet a requis 3 ans de prison ferme, assorti d’une amende de 5000 euros et d’une interdiction de port d’arme.

Le tribunal a finalement eu une autre lecture de cette affaire et s'est montré moins sévère en condamnant ce trafiquant de 24 ans à trois ans de prison dont deux ans fermes avec mandat de dépôt. Il a été incarcéré au centre pénitentiaire de Ducos.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.