Changer d'île

"Je ne suis pas un monstre, ni le violent qu'on a décrit" a déclaré Philippe Ponsar

Par Sullyvan Daphné avec Peggy Saint-Ville / RCI.FM / 17/10/2018 - 16:03

La famille de Francette Pierre-Emile a pris la parole dans le procès de Philippe Ponsar, ce mercredi. Philippe Ponsar est également passé à la barre et a déclaré ne pas être un monstre, ni le violent qu'on a été décrit et que la mort de l'enseignante est un accident.

Voilà maintenant 4 ans que la famille de Francette Pierre-Emile attend de savoir ce qui s'est réellement passé un certain 2 décembre 2014. Après avoir pris la parole, c'était autour de Philippe Ponsar de prendre la parole. Un moment très attendu par la famille de Francette Pierre-Emile, mais aussi par toute la salle.

Les précisions de Peggy Saint-Ville dans le journal de 13 heures :

Philippe Ponsar a alors expliqué ne pas être un monstre, ni le violent qu'on a été décrit. Il a aussi expliqué être un fantôme depuis ce 2 décembre 2014 où tout a basculé et que la mort de Francette Pierre-Emile était un accident. Il dit avoir menti car il avait paniqué.

Des déclarations qui ont choqué la famille, mais ce n'est pas tout. Il a aussi indiqué qu'une explication qui aurait finalement mal tourné entre lui et Francette Pierre-Emile serait à l'origine du drame.

Le procès suit son cours avec les larmes de l'accusé dans une atmosphère assez pesante.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.