L'UFM remporte son procès face à l'ancien commandant de la gendarmerie de Martinique Gilles Bellamy

Par • Mis à jour le 30/06/2017 - 12:48

La cour d'appel à Fort-de-France a rendu son arrêt, ce jeudi dans l'affaire de l'UFM qui l'opposait à l'ancien commandant de la gendarmerie de Martinique, le colonel Bellamy. L'UFM obtient gain de cause.

    L'UFM remporte son procès face à l'ancien commandant de la gendarmerie de Martinique Gilles Bellamy

Rappelez-vous, en 2010, une dispute éclate entre le haut gradé et sa femme. Elle s'était soldée par deux plaintes déposées par chacun des deux époux.

L'UFM avait alors pris la défense de la femme du colonel Bellamy et ce dernier avait jugé qu'il s'agissait d'une atteinte à sa vie privée et à la présomption d'innocence.

7 après le début du bras de fer, la cour d'appel de Fort-de-France a rendu son arrêt, ce jeudi. L'UFM obtient finalement gain de cause et la cour d'appel de Fort-de-France a débouté Gilles Bellamy de toutes ses demandes et l'a par ailleurs condamné à payer 3 000 euros à l'UFM.

Un jugement qui vient donc invalider celui rendu en première instance en juillet 2015 qui condamnait l'Union des femmes à verser des dommages et intérêts au colonel de la gendarmerie.