La disparition de la petite Nahé devant les Assises

Par • Mis à jour le 09/09/2019 - 06:56

Une nouvelle session d’assises s’ouvre aujourd’hui lundi 9 septembre à Fort-de-France. Il s’agit d’une affaire particulièrement sensible : celle de la disparition de la petite Nahé. Cette fillette de 2 ans n’a jamais été retrouvée. 

    La disparition de la petite Nahé devant les Assises

Aujourd’hui lundi 9 septembre, s’ouvre une nouvelle session d’assises au tribunal de Fort-de-France avec une affaire particulièrement sensible. La petite Nahé, disparue depuis 2016 n’a jamais été retrouvée. Voici le rappel des faits. 

C’est le père de la petite Nahé qui a alerté en juin 2016 les gendarmes. À cette époque, il est interpellé par son ex-belle sœur qui est persuadée que la fillette demeure chez lui. Mais tous les deux sont loin d’imaginer sur quoi leurs inquiétudes vont déboucher. Deux mois plus tard, c’est la mère de Nahé, qui viendra elle-même indiquer aux forces de l’ordre que son enfant est mort depuis le mois de janvier 2016. Elle précise que le bébé de 2 ans aurait chuté au bord de la rivière de l’Alma et qu’en l’amenant à l’hôpital, la fillette serait décédée. Prise de panique elle se serait débarrassée du corps.

Une première version qui sera suivie par d’autres, jusqu’à ce que la mère finisse par impliquer son nouveau compagnon. Elle indiquera alors que ce dernier aurait forcé l’enfant à boire de l’eau et que par la suite l’enfant aurait été pris de malaise essayant vainement de réanimer la fillette, elle serait finalement morte sous leurs yeux. Le couple accompagné d’un voisin auraient alors pris la route de la Trace et jeté le corps inanimé de l’enfant en contrebas de la route.

Si pendant toute l’instruction la mère et le voisin ont maintenu cette version, le beau-père lui va la réfuter, allant même jusqu’à ne pas souhaiter participer à la reconstitution des faits.

Ce matin, sur le banc des accusés 3 personnes seront présentes : le beau-père de la fillette qui comparait pour violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, la mère de Nahé et un voisin qui comparaissent tous deux pour recel de cadavre.

Le procès qui débute ce matin est prévu sur 4 jours. 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.