La distillerie Dillon sanctionnée par l'Autorité de la concurrence

Par 30/10/2020 - 15:06
01/01/2020 - 00:00

La distillerie, importateur de champagne Nicolas Feuillatte, n'a pas respecté la loi Lurel.

    La distillerie Dillon sanctionnée par l'Autorité de la concurrence

L'Autorité de la concurrence vient d'infliger une sanction à la maison de champagne Nicolas Feuillatte ainsi qu'à deux de ses importateurs : la distillerie Dillon et la société financière Martin. 

Ce qu'on leur reproche ? De ne pas avoir respecté la loi Lurel qui régit depuis 2013 l'importation en Outre-mer. 

Nicolas Feuillatte a accordé des droits exclusifs d'importation non justifiés à la distillerie Dillon en Martinique et à la société Financière Martin à Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Ce qui est interdit depuis 2013. 

Jusqu'en 2016, Nicolas Feuillatte a ainsi refusé de fournir des distributeurs martiniquais qui ne travaillaient pas avec la distillerie Dillon. Ce qui a empêché les détaillants de faire jouer la concurrence. Et les consommateurs ultra-marins, dont le pouvoir d’achat est plus faible qu’en métropole, ont pu subir les effets des comportements sanctionnés.

Au total, la maison Nicolas Feuillatte devra payer 216.600 euros, la distillerie Dillon, solidairement avec ses maisons mères Bardinet et Cofepp, 421.000 euros et la société Financière Martin 5.200 euros.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.