La justice oblige la SME à rétablir l’eau courante dans le sud

Par 29/05/2020 - 18:35
01/01/2020 - 00:00

Le juge des référés de Fort-de-France a rendu sa décision ce vendredi 29 mai 2020 dans le dossier du collectif « L’eau pour Sainte-Luce Madinina » contre la SME.

    La justice oblige la SME à rétablir l’eau courante dans le sud

La Société Martiniquaise des Eaux doit rétablir l'eau courante du robinet de chaque abonné résidant sur les communes de Sainte-Luce, de Rivière-Pilote et de Rivière-salée et de maintenir pour chacun d'eux cette distribution d'eau pendant un délai de deux mois suivant la présentation de la minute de la décision du tribunal.

 La décision rendue par le juge des référés enjoint la SME de rétablir l'eau au robinet des plaignants. Une astreinte de 50 euros par jour de retard à été mise à la charge de la société pour une durée de deux mois, en attendant de voir si l'eau coule régulièrement dans les robinets. Une indemnité de 500 euros a été accordée à chacun des 94 plaignants à titre de provision sur leur préjudice et une participation à leurs frais de procédure.

Pour rappel, les coupures à répétition ont poussé les usagers des communes de Sainte-Luce, de Rivière-Pilote et de Rivière-salée, à attaquer la SME par la voie d’un référé heure à heure devant le tribunal judiciaire en date d’hier (jeudi 28 mai 2020).

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.