La perpétuité requise contre le complice d'Amedy Coulibaly, le meurtrier de Clarissa Jean-Philippe

Par 08/12/2020 - 07:17
01/01/2020 - 00:00

Les réquisitions sont tombées dans le procès des attentats de janvier 2015 qui avaient coûté la vie à 17 personnes dont Clarissa Jean-Philippe, policière municipale de Montrouge, originaire de Saitne-Marie en Martinique.

    La perpétuité requise contre le complice d'Amedy Coulibaly, le meurtrier de Clarissa Jean-Philippe

Le parquet national antiterroriste a requis mardi des peines allant de cinq ans d'emprisonnement à la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre des 14 accusés jugés depuis le 2 septembre pour leur soutien présumé aux auteurs des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, une policière municipale de Montrouge, Clarissa Jean-Philippe et l'Hyper Cacher.

La peine la plus légère a été demandée à l'encontre de Christophe Raumel, d'origine martiniquaise, pour association de malfaiteurs. Il est accusé d'avoir apporté à Amedy Coulibaly un soutien logistique. Mais comme lors de l'instruction, il a assuré lors de l'audience ne pas avoir eu connaissance de l'intention terroriste de ce dernier.

L'accusation a réclamé la perpétuité contre le principal accusé, Ali Riza Polat, pour son rôle "pivot" dans la préparation des attentats perpétrés par Amédy Coulibaly, ainsi qu'à l'encontre de Mohamed Belhoucine, jugé par défaut par la cour d'assises spéciale de Paris. 

Tags