L'avocat général requiert 5 ans inéligibilité contre Anasthase Jeanne-Rose

Par • Mis à jour le 03/10/2018 - 17:46

5 ans d'inéligibilité et 60 000 euros d'amende dont la moitié avec sursis. Ce sont les réquisitions de l'avocat général à l'encontre d'Athanase Jeanne-Rose, qui comparaissait ce mercredi devant le Tribunal Correctionnel dans une affaire d'escroquerie.

    L'avocat général requiert 5 ans inéligibilité contre Anasthase Jeanne-Rose

Le maire de Saint-Joseph et président de la CACEM comparaissait avec l'un de ses amis pour escroquerie, recel de faux et usage de faux et abus de biens sociaux, ce mercredi 3 octobre 2018 devant la justice. La justice les soupçonnent d'avoir indûment perçu une subvention de l'ex-région lors de la création d'une entreprise de laverie à Saint-Joseph.

Lors de l'audience, Athanase Jeanne-Rose a chargé son co-prévenu en expliquant qu'il ignorait quasiment tout des montages financiers. L'avocat du maire de Saint-Joseph estime que cette procédure est non seulement creuse, mais qu'elle n'est qu'une instrumentalisation de la justice à des fins politiques. L'avocat général requiert donc 5 ans d'inéligibilité et 60 000 euros dont la moitié avec sursis. La décision est attendue le 24 octobre prochain.

Les précisions du Bâtonnier Dominique Nicolas :