Le maire du Marin placé en garde à vue dans les locaux de la JIRS

Par • Mis à jour le 20/09/2019 - 05:50

Rodolphe Désiré, le maire de la commune du Marin a été placé, ce jeudi en garde à vue. Il y est auditionné dans le cadre d'une enquête sur les conditions d'attribution de la Délégation de Service Public à Carène Antilles en 2013.

    Le maire du Marin placé en garde à vue dans les locaux de la JIRS

Depuis jeudi matin, le maire du Marin, Rodolphe Désiré a été placé en garde à vue dans les locaux de la JIRS. Il est auditionné par la juridiction interrégionale spécialisée dans le cadre d'une enquête ouverte sur les conditions d'attribution de la Délégation de Service Public (DSP) à Carène Antilles en 2013. 

Une DSP signée par le maire de la commune avec les dirigeants de la structure d'un montant de 22 millions d'euros pour une durée de 25 ans.

Jean-Louis et Arthur Delucy eux aussi ont été placés en garde à vue avant-hier. Une enquête pour prise illégale d'intérêts, corruption et favoritisme a donc été ouverte.

Il faut savoir que cette enquête, pilotée par le service maritime de Brest, s'appuie sur un délit, une jurisprudence récente. Les enquêteurs cherchent donc à savoir, s'il y a eu favoritisme dans cette DSP passée, il y a 6 ans déjà. Ces derniers cherchent aussi à savoir dans ce dossier s'il y a suffisamment d'éléments pour engager des poursuites pénales pour corruption, prise illégale d'intérêts et favoritisme.

En tout cas, on devrait savoir dans le courant de la journée, sur la suite que le parquet entend donner à cette affaire.

Les précisions de Jean-Marc Pulvar :

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.