Le passeur présumé des Cubains de l'Anse à l'Âne sous les verrrous

Par 02/04/2016 - 00:13 • Mis à jour le 02/04/2016 - 00:13

Un homme originaire de Sainte-Lucie, soupçonné d'être l'organisateur, le passeur qui a abandonné 17 cubains en quête d'exil sur la plage de l'Anse à l'Âne au Trois-Îlets, le lundi de Pâques, a été interpellé puis déféré au parquet et écroué ce vendredi après-midi 1er avril 2016 au centre pénitentiaire de Ducos. Une affaire qui fait l'objet d'une information judiciaire.

    Le passeur présumé des Cubains de l'Anse à l'Âne sous les verrrous
L'homme soupçonné d'être l'organisateur et le passeur, responsable du trafic dans lequel 17 cubains ont été abandonnés lundi 28 mars 2016 sur la plage de l'Anse à l'Âne aux Trois-Îlets, a été écroué vendredi après-midi, 1er avril 2016, au centre pénitentiaire de Ducos.

D'origine Sainte-Lucienne, cet individu a été interpellé la veille sur l'Express des îles alors qu'il tentait de rejoindre Sainte-Lucie depuis le terminal inter-îles. C'est grâce aux renseignements fournis par les Cubains que les enquêteurs ont pu le retrouver. Privés de leurs affaires personnelles, certains membres du groupes avaient eu la présence d'esprit de filmer l'organisateur du trafic.

Une affaire qui ne fait que commencer d'autant qu'elle fait aussi l'objet de l'ouverture d'une information judiciaire. Rappelons que onze cubains ont déposé jeudi en préfecture une demande d'asile. Elle doit être soumise à l'OFPRA. L'Office français pour la protection des réfugiés et apatrides aura alors quinze jours pour statuer sur le sort.

Les six autres cubains, qui avaient disparu de la circulation depuis lundi, ont été retrouvés ce vendredi 1er avril sur la plage des Trois-Îlets où ils avaient été abandonnés par leur passeur. Ils ont été placés en retenue administrative et devraient être mis en relation avec le bureau des étrangers à la préfecture.
Jean-Philippe Ludon
@jludonrci.