Le préfet conteste l'arrêté d'interdiction d'usage des pesticides de la mairie du Prêcheur

Par 21/10/2020 - 14:44
01/01/2020 - 00:00

Le tribunal administratif de Fort-de-France s'est penché ce matin (21 octobre 2020) sur l'arrêté d'interdiction d'usage des pesticides pris par la ville du Prêcheur.

    Le préfet conteste l'arrêté d'interdiction d'usage des pesticides de la mairie du Prêcheur

Le 18 février dernier, Marcelin Nadeau, le maire du Prêcheur, a pris un arrêté interdisant l'utilisation de pesticides dans certains secteurs de sa commune, emboîtant ainsi le pas à plusieurs maires de l'Hexagone.

Cet arrêté, le premier en Martinique, était contesté ce matin par le préfet de Martinique devant le tribunal de commerce de Fort-de-France.

Deux points posent problème selon les services de l'Etat. L’interdiction d’utilisation de produits phytosanitaires relève des prérogatives de l’Etat. Ensuite, la mesure « d’interdiction générale et absolue » prise par le maire dépasse ses prérogatives en matière de police administrative. Ce n'est pas la première fois que l'Etat conteste ce type d'arrêtés et les tribunaux ont souvent penché en sa faveur.

Marcelin Nadeau estime lui ne pas avoir eu le choix face à l’inaction de l’Etat sur ce dossier sensible en Martinique. "La requête vise à faire reconnaître l'incompétence du maire du Prêcheur. Sauf qu'aucune initiative n'a été prise par l'Etat sur le chlordécone, pas plus que pour les pesticides utilisés actuellement. Il faut bien que quelqu'un se lève pour défendre le peuple", a commenté Frantz Lebon, avocat de la ville du Prêcheur, à l'issue de l'audience.

Le tribunal a mis sa décision en délibéré.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.