"Le procès Marie-Jeanne" renvoyé à une date ultérieure

Par • Mis à jour le 22/03/2018 - 11:48

Les juges de la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris ont décidé de renvoyer le procès d'Alfred Marie-Jeanne, de sa fille Magguy et de son compagnon Mark Frampton à une date ultérieure.

    "Le procès Marie-Jeanne" renvoyé à une date ultérieure

Alors que ses soutiens annonçaient cette semaine de procès comme la grande explication, les avocats d'Alfred Marie-Jeanne ont eux tout mis en oeuvre pour faire renvoyer l'affaire. Des plaidoiries qui ont même convaincu le parquet. Le procureur a également demandé le renvoi de la procédure au ministère public pour rectifier l’ordonnance de renvoi qui comporte selon lui des irrégularités. Du coup le tribunal a fait suite à cette demande de renvoi et le président du Conseil exécutif, sa fille et le compagnon de cette dernière. La date d'un nouveau procès n'a pas encore été fixée.

Pourtant, avant son départ pour Paris, Alfred Marie-Jeanne avait déclaré que la vérité allait être révéler lors de cette audience.

Pour rappel, l'ancien président de Région comparaissait pour faux, usage de faux en écriture et prise illégale d'intérêt dans le cadre du financement de la reconstruction d'une école à la Dominique. Sa fille, Magguy Marie-Jeanne est poursuivie pour les même chef d'accusation. Mark Frampton, architecte, consul de la Dominique et compagnon de Magguy Marie-Jeanne est lui mis en examen pour recel de prise illégal d'intérêt.

L'enquête entamée en 2010 avait conduit à ces trois mises en examen. Les avocats de la défense maintiennent depuis le début de l'affaire qu'un faux produit par le parquet est à la base des investigations. Un fait qui si il était avéré ferait s'effondrer toute l'affaire.