Changer d'île

Le procès de la mère empoisonneuse est ouvert aux Assises

Par Alexandra Silbert et Peggy Saint-Ville / RCI.FM / 02/12/2019 - 16:45

Une Lorrinoise de 47 ans est devant la cour d'assises depuis ce matin. Elle est accusée d'avoir versé du pesticide Temik dans le repas familial en novembre 2016 à Sainte-Marie. Ses deux enfants et elle-même avaient consommé les lentilles empoisonnées.

Cette mère de famille de Sainte-Marie de 47 ans comparaît pour avoir versé du pesticide Temik dans le repas préparé pour sa famille en novembre 2016. Le père de famille et une belle soeur avaient donné l'alerte en découvrant la femme et un enfant inanimé et l'autre se tordant de douleur.

Le procès s'est ouvert ce matin et ce premier jour d'audience a été consacré aux circonstances de cette affaire qui n'a heureusement pas pris de tournure mortelle.

Parmi les questions posées lors de ce procès celle des enfants qui se demandent pourquoi ils ont été la cible de leur propre mère. La plus jeune des deux est d'ailleurs absente du procès, encore mineure elle pourrait être choquée par les propos tenus lors de l'étude de personnalité de sa mère, comme l'explique Maître Catherine Carderot, avocate de la plus jeune des victimes et de l'association "Les enfants d'abord". L'autre enfant est désormais majeur, il est quant à lui représenté par Maître Nathalie Nadir.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios