Le tribunal administratif conforte Bruno Nestor Azerot dans son siège de maire de Sainte-Marie

Par 07/01/2021 - 17:41
01/01/2020 - 00:00

Bruno Nestor Azerot est conforté dans son siège de maire de Sainte-Marie. Dans une décision du 22 décembre 2020, le tribunal administratif rejette les recours déposés contre la liste du maire en place demandant l'annulation de l'élection municipale du 15 mars dernier.

    Le tribunal administratif conforte Bruno Nestor Azerot dans son siège de maire de Sainte-Marie

Le tribunal administratif rejette les recours déposés par Claude Copel et Saint-Yves Rangom. Ces derniers avaient saisi la juridiction pour demander l’annulation de l’élection municipale du 15 mars dernier, prétextant l’inéligibilité de certains candidats de la liste « Nou toujou sav sa nou palé » et la "propagande" effectuée par Bruno Nestor Azerot .

Les magistrats de la juridiction ont considéré que les griefs présentés n’étaient pas fondés. 

Il s'agit d'une nouvelle victoire pour Bruno Nestor Azerot, maire de Sainte-Marie. 

"C'est un véritable sentiment de satisfaction intense, non seulement personnelle mais communautaire. Nous avions de toutes façons pris toutes les précautions pour que les élections se déroulent bien, paisiblement et dans le cadre du droit", réagit-il.

Par ailleurs, le tribunal administratif a déclaré Lionel Desroses inéligible. Selon le code électoral, celui-ci ne peut cumuler son poste de directeur du patrimoine à l'IMFPA, dépendant de la CTM, et celui d'élu municipal.

 "Il résulte de l'instruction que M.Desroses exerce les fonctions de directeur du patrimoine au sein de l'institut martiniquais de formation, qui constitue un établissement à caractère industriel et commercial relevant de la collectivité territoriale de Martinique. Il s'ensuit que celui-ci se trouvait placé en situation d'inéligibilité", peut-on lire dans la décision de justice.

Celui-ci n'est donc plus conseiller municipal. Il est remplacé par sa co-listiere Nadine Germany.

Tags