Le tribunal judiciaire ordonne une médiation entre l'intersyndicale et le grand port maritime

Par 04/12/2021 - 14:02 • Mis à jour le 04/12/2021 - 14:00

Saisi en référé par la direction du grand port maritime de Martinique, le tribunal judiciaire de Fort-de-France a ordonné la mise en place d'une médiation entre le plaignant et l'intersyndicale qui bloque l'accès au site de la Pointe des Grives.

    Le tribunal judiciaire ordonne une médiation entre l'intersyndicale et le grand port maritime

Après un jour et demi d'audience, le tribunal judiciaire de Fort-de-France a ordonné à l'intersyndicale et à la direction du Grand Port Maritime de Fort-de-France de s'engager dans un processus de médiation.

La médiation qui sera menée par l'association des médiateurs de Martinique ne portera que sur la question du blocage du terminal de la pointe des Grives.

Le site est bloqué depuis une dizaine de jours par l'intersyndicale engagée dans un mouvement de grève générale contre l'obligation vaccinale.

Quatre syndicats étaient assignés devant la justice par la direction du port qui souhaitait que soient levées les entraves à la libre circulation des marchandises.

D'autres acteurs ont pesé de tout leur poids dans ce volet du conflit, à commencer par les travailleurs du port qui ont affiché leur soutien à l'intersyndicale en ne déchargeant pas le navire arrivé ce samedi.

Le choix de la médiation a été présenté au tribunal ce samedi matin par l'avocat de l'intersyndicale. Les deux parties ont jusqu’à mardi pour trouver un accord, date à laquelle une audience a été fixée par le tribunal.

Vendredi, les conteneurs de frais et de médicaments avaient pu être sortis du port. L'opération devait se poursuivre ce samedi mais la menace d'une décision de justice défavorable à l'intersyndicale avait été présentée comme un frein au bon fonctionnement de cette solution intermédiaire.

Au regard de la décision de justice, le travail devrait donc reprendre sur le port.

Tags