Les anciens avocats des 7 prévenus d'Océanis rejettent les accusations de trahison

Par 01/06/2020 - 21:21
01/01/2020 - 00:00

L'entente entre les avocats des 7 prévenus de l'affaire Océanis a volé en éclat. Maîtres Philippe Edmond-Mariette, Georges Emmanuel Germany et 8 autres avocats ont tenu à clarifier leur position. Ils indiquent avoir quitté la défense même si de leur côté les militants disent les avoir remerciés.

    Les anciens avocats des 7 prévenus d'Océanis rejettent les accusations de trahison

Derrière l'annulation de l'audience du 3 juin au cours de laquelle devaient être jugés les 7 militants poursuivis pour violences envers les forces de l'ordre en novembre dernier, se joue désormais une bataille d'avocats.

Comme nous vous l'indiquions, les militants assurent avoir mis fin à la mission de conseil de Philippe Edmond-Mariette et de Georges Emmanuel Germany. Ces deux derniers ainsi que 8 autres de leurs confrères affirment quant à eux avoir quitté de leur plein gré la défense. Accusés de trahison notamment par des membres du comité de soutien pour s'être montrés favorables au report de l'audience du 3 juin, les deux figures du barreau de Fort-de-France n'ont pas l'intention de se laisser salir. 

Dans un communiqué de presse, ils rappellent que si ils ont été informés de la décision de l'annulation de l'audience, leur avis n'a pas été sollicité par les autorités judiciaires.

Philippe Edmond-Mariette et Georges-Emmanuel Germany ainsi que les 8 cosignataires de ce communiqué "déplorent que les divergences apparues entre avocats soient étalées lors d’une réunion tenue le
vendredi soir 29 mai, et par la suite dans les médias et réseaux sociaux".

Ils "contestent avec force les contre-vérités et allégations de trahison portées contre deux d’entre
eux dont l’engagement dans cette affaire a été sans faille".

Et d'ajouter que : "l’intérêt supérieur des 7 prévenus est la seule vérité majeure qu’il convient en toutes circonstances privilégier et préserver au-delà de toute démarche personnelle."

Le soutien d'Alfred Marie-Jeanne

La défense des 7 militants sera assurée notamment par maître Dominique Monotuka, présent dès le départ dans le dossier mais également par Alex Ursulet. Comme nous l'indiquions également dans un précédent article, ce dernier a largement abordé l'affaire hier (31 mai 2020) sur les ondes de RLDM aux côtés d'Alfred Marie-Jeanne, dont il est également l'avocat dans l'affaire Green Parrot.

Le président du conseil exécutif de la CTM en a d'ailleurs profité pour apporter son soutien aux 7 militants poursuivis par la justice.

Pour rappel, le procès qui devait se tenir le 3 juin 2020 a été reporté par le président du Tribunal Judiciaire de Fort-de-France. Les autorités judiciaires ont estimé que compte tenu de l'affluence attendue pour cette audience, il n'était pas possible de garantir les règles sanitaires en vigueur dans la lutte contre le covid-19.

L'audience avait déjà fait l'objet d'un premier renvoi le 13 janvier dernier alors que des heurts avaient éclaté à l'extérieur du tribunal entre les soutiens des 7 prévenus et les forces de l'ordre.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.