Changer d'île

Loïc Liber ne veut aucune clémence pour les complices de Mohamed Merah

Par Karl Lorand et Christian Bonardel / RCI.FM / 24/10/2017 - 10:49

Le procès du frère de Mohamed Merah, Abdelkader Merah se poursuit. Mercredi (25 octobre 2017), le militaire guadeloupéen, Loïc Liber va enfin pouvoir témoigner. Il est la seule victime vivante des actions terroristes de Mohamed Merah.

Ce mercredi il témoignera au tribunal depuis l’hôpital qu’il n’a pas quitté depuis 5 ans, après l’attentat dont il a été victime à Montauban.

Le Guadeloupéen Loic Liber va pour la première fois s’exprimer par visio-conférence devant le frère et le présumé complice de son bourreau, Mohammed Merah, qui l’a rendu tétraplégique en mars 2012. Le procès a débuté depuis quatre semaines à présent et chaque jour est un combat pour l’ancien para de trente trois ans, qui souhaite que la justice n’ait aucune clémence pour les accusés.

"Je ne sais pas comment ça va se passer mais je fais mon possible pour garder de la force pour témoigner", a déclaré Loïc Liber à la veille de son témoignage. "C'est ma vie qui a basculé dans le néant et la tristesse. Chaque jour pour moi c'est un combat puisque j'ai mal tous les jours. Le fait d'être comme ça et de respirer de cette manière et de me dire que je serai soit dans un lit, soit dans un fauteuil ça me rend triste, mais la vie est ainsi faite. Je garde la foi de me dire que demain sera un jour meilleur", a confié difficilement Loïc Liber.

Le reportage de Christian Bonardel :

 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.