Meurtre de Leila et de ses deux enfants : « Leila et les enfants sont morts pour tout le mal que l’on m'avait fait dans ma vie »

Par 12/09/2020 - 07:10
11/09/2020 - 18:06

Kerry Ferdinand s'est enfin expliqué sur les faits et sur les différentes versions qu'il a données durant l'enquête. Un moment difficile pour les proches des victimes dans cette affaire.

    Meurtre de Leila et de ses deux enfants : « Leila et les enfants sont morts pour tout le mal que l’on m'avait fait dans ma vie »

L’audience a repris ce vendredi  11 septembre, en début d’après-midi, avec les rapports d’autopsie des médecins légistes. De nombreuses parties civiles ont quitté la salle quand les experts ont commencé à énumérer et décrire les nombreuses blessures.

Leila a reçu 11 coups de couteau. L’expert indique qu’il s’agit de gestes successifs sur la victime, qu’il y avait une volonté de destruction. Quasiment tous les coups étaient mortels au vu de leur profondeur. Leila a du agoniser quelques minutes avant de rendre l’âme. Les griffures et plaies de défense prouvent que la mère de deux enfants s'est débattue pour éviter la mort.

L’autopsie du garçon de 6 ans révèle trois plaies de couteau, dont une plaie d’égorgement profonde et des dermabrasions. Son petit frère de 3 ans avait lui aussi une plaie d’égorgement. Selon l’expert, les deux morts ont été rapides.

« Leila n'est pas morte à cause de ma jalousie...J’ai perdu le contrôle »

Kerry Ferdinand  s’est  exprimé sur les faits. Après avoir évoqué sa relation avec Leila, il arrive avec difficulté au moment où la dispute dégénère et qu’il porte les coups. « Leila n'est pas morte à cause de ma jalousie, ni de la relation qu'elle venait de démarrer. Leila et les enfants sont morts pour tout le mal que l’on m'avait fait dans ma vie. J’ai perdu le contrôle »

Par la suite, il a évoqué le fameux Vincyman, ce personnage qu'il a inventé « parce qu’il n’arrivait pas à avouer à ses enfants pourquoi il était en prison ». Concernant les courriers en provenance de Saint-Kitts, le texte est parti depuis un SMS envoyé à partir du téléphone d’un codétenu de la prison. Un complice installé à Saint Kitts envoyait les lettres.

L’audience reprend lundi prochain avec un verdict attendu dans la journée.

Compte-rendu d'audience avec Jessica Dantin

 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.