Odyssi attaque à son tour et poursuit la SME en justice

Par 10/05/2020 - 08:10
01/01/2020 - 00:00

Mise en demeure de fournir de l'eau à ses abonnés du Lamentin, Odyssi se retourne à son tour en justice contre la SME. L'entreprise communautaire accuse le producteur d'eau privé de ne pas fournir l'eau nécessaire pour les Lamentinois.

    Odyssi attaque à son tour et poursuit la SME en justice

Jeudi (7 mai 2020), le tribunal judiciaire de Fort-de-France a ordonné à Odyssi de fournir de l'eau à ses abonnés du Lamentin et d'indemniser à hauteur de 500 euros par personne, les 160 plaignants.

Après 48 heures de silence, l'entreprise communautaire chargée de la production et de la distribution d'eau potable sur le centre de la Martinique a réagi via un communiqué de presse.

La direction d'Odyssi indique d'emblée qu'elle interjettera appel contre le jugement du tribunal. En effet, l'entreprise estime que le juge n'a pas pris en compte l'état de sécheresse déclaré par l'OMS dès le mois de décembre dernier. Dans son communiqué, Odyssi rappelle par ailleurs que depuis 13 mars, un arrêté préfectoral constate la situation de sécheresse intense dans laquelle se trouve la Martinique. Le producteur et distributeur d'eau potable précise qu'elle a donc ajusté la distribution de l'eau en concertation avec l'Etat et les autres acteurs du secteur.

En justice contre la SME

La régie communautaire estime néanmoins que si elle n'est pas en mesure d'approvisionner les Lamentinois en eau potable à cause des pratiques de la SME. Car sur ce secteur, Odyssi explique qu'elle n'est que distributrice de l'eau fournie par la Société Martiniquaise des Eaux. C'est pour cette raison qu'Odyssi introduit une action judiciaire contre la filiale de la SUEZ (ex Lyonnaise des Eaux) qui ne respecterait pas son contrat en privilégiant ses abonnés du Sud.

Ce contentieux dure en fait depuis 2015 et la reprise en main par Odyssi de la distribution de l'eau potable sur le territoire du Lamentin et de Saint-Joseph. Une décision de la Cacem pour laquelle la SME a déjà obtenu plusieurs millions d'euros de compensation.

Les deux entreprises sont, de plus, en désaccord sur le prix de l'eau fournie par la SME à Odyssi pour le Lamentin. Jusqu'à présent la voie de la négociation avait été privilégiée mais c'est désormais la justice qui devra trancher dans cette affaire.

Une affaire dans laquelle, une fois de plus ce sont les usagers de l'eau qui se retrouvent à sec.

Tags

Commentaires

Anonyme (not verified)

Faut il rappeler à ODYSSI,SME SMDS et tous les autres qu’ils ne sont que des distributeurs d’une eau qu’ils ne payent hpas puisque fournis gratuitement par la terre martiniquaise.Qu’ils règlent leur contentieux entre eux de la manière qu’ils veulent mais pas au détriment des véritables propriétaires de l’eau que sont les martiniquais qui eux payent pour avoir une eau qui leur appartient.

Lun, 11/05/2020 - 16:48 Permalink

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.