Procès Ponsar : le choc des témoignages

Par • Mis à jour le 15/10/2018 - 17:26

Tout l'après-midi les témoins dans l'affaire de la mort de Francette Pierre-Emile se sont succédés à la barre. Certains ont apporté des éléments choquants.

    Procès Ponsar : le choc des témoignages

A l'heure où nous publions ces lignes, cinq témoins ont été entendus au procès de Philippe Ponsar. Le premier témoin, un policier chargé de l'enquête a relaté des propos échangés entre la soeur de Philippe Ponsar et la première avocate de ce dernier. La soeur de l'accusé a indiqué que lors du transport de la victime vers l'Alma dans la nuit du 2 décembre, celle-ci était vivante. Le policier a ajouté une confidence entre Ponsar et des gardiens du centre pénitentiaire : la victime a été mise debout avant de quitter son domicile de Fort-de-France.

Le médecin légiste a relaté une autopsie difficile sur un corps très dégradé. S'en sont suivi la nièce de la victime et l'un des surveillants de l'accusé. Malheureusement ce dernier ne se rappelait plus exactement des propos tenus par Ponsar. Au bout de quelques minutes il a pu se souvenir que l'accusé lui avait dit avoir entendu la victime crier quand il a jeté le corps. A ces mots, l'assistance n'a pu retenir sa surprise. 

Le prochain témoignage attendu est celui de la fille de Philippe Ponsar.