Relaxe du maire du Vauclin dans l'affaire des bons d'essence

Par 30/05/2022 - 12:51 • Mis à jour le 30/05/2022 - 12:46

Plusieurs élus de son équipe municipale ont accompagné Georges Cléon à la cité judiciaire ce matin, lundi 30 mai, pour lui apporter leur soutien.

    Relaxe du maire du Vauclin dans l'affaire des bons d'essence
©fb Georges Cléon

Georges Cléons était poursuivi dans une affaire de bons d'essence que son adversaire l'accusait d'avoir distribués contre les votes d'électeurs de la commune, lors des Municipales de mars 2020.

Le parquet avait requis l'inéligibilité et une peine d'emprisonnement avec sursis. C'est cependant son avocat, qui avait plaidé la relaxe, qui a été entendu à l'immense soulagement du maire.

Je n'ai jamais douté de la réponse du tribunal puisque je suis innocent. Ces accusations étaient fausses et infondées. Même des administrés qui n'ont pas voté pour moi m'ont assuré de leur soutien. Personne n'a été dupe, ces manœuvres n'avaient pour seul objectif que de nous freiner. Nous sommes soulagés car nous pouvons consacrer notre temps et notre énergie au travail pour lequel la population nous a mis en place, comme le programme en cours d'éclairages LED au Vauclin.

Tags