Soupçons de favoritisme et corruption au Marin : Jean-Louis de Lucy placé en détention provisoire

Par • Mis à jour le 21/09/2019 - 07:39

Dans l'affaire de soupçon de favoritisme et corruption dans l'attribution d'un marché public au Marin, Jean-Louis de Lucy a été placé en détention provisoire. Rodolphe Désiré, maire de la commune, fait l'objet d'un contrôle judiciaire.

    Soupçons de favoritisme et corruption au Marin : Jean-Louis de Lucy placé en détention provisoire

C'est une nouvelle qui a eu l'effet d'une bombe dans la commune du Marin. En effet, hier, on annonçait la mise en garde à vue du maire de la commune Rodolphe Désiré où il était auditionné dans une enquête sur les conditions d'attribution de la Délégation de Service Public à Carène Antilles en 2013. Jean-Louis et Arthur De Lucy eux aussi avaient été placés en garde à vue.

Suite à ça, les trois hommes ont été mis en examen au courant de la journée d'hier (vendredi 20 septembre 2019). Finalement, tard, hier soir, le juge des détentions a pris sa décision. Jean-Louis de Lucy a été placé en détention provisoire. Rodolphe Désiré, le maire de la commune du Marin, fait l'objet d'un contrôle judiciaire. La justice devra déterminer comment la délégation de service public a été attribuée et qui aurait pu bénéficier d'argent.

Les précisions de Maître Jean-Joseph, l'avocat de Rodolphe Désiré. Il revient sur les infractions reprochées à son client : 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.