Au Morne-Rouge, des élus répondent à l'appel de Jenny Dulys-Petit

Par 23/01/2021 - 12:30
01/01/2020 - 00:00

Depuis 10 h 30 ce samedi matin (23 janvier 2021), des élus de différentes formations politiques sont rassemblés au Millénium du Morne-Rouge. Ils ont répondu à l'invitation de Jenny Dulys-Petit, mairesse du Morne-Rouge, qui entend former un nouveau pôle politique en vue des prochaines élections territoriales.

    Au Morne-Rouge, des élus répondent à l'appel de Jenny Dulys-Petit

Une quarantaine d'élus ou des personnalités du paysage politique issus de différentes mouvances sont réunis ce samedi matin au Millénium du Morne-Rouge.

C'est Jenny Dulys-Petit, la première magistrate de la commune qui les a invités. Dans un courrier qui devait rester confidentiel mais dont RCI a eu connaissance, elle appelait les élus de tous bords à se rassembler pour former un nouveau pôle politique.

Il s'agit pour Jenny Dulys-Petit de sortir du clivage entre Indépendantistes et Autonomistes pour gérer au mieux la collectivité territoriale de Martinique.

Parmi les 43 personnes réunies au Morne-Rouge ce matin, on trouve Yan Monplaisir, Philippe Petit, Sylvia Saithsoothane, Jean François Beaunol, Jean-Philippe Nilor, Aurélie Nella, Karine Mousseau, Fred Lordinot, Yvonne Tritz, Joseph Bellerose, Félix Ismain, Diane Montrose, Marinette Torpille, Raphaël Séminor, Marc Séfil ou encore Daniel Robin.

Marcelin Nadeau et Philippe Jock n'ont pas pu se rendre sur place mais ont désigné un représentant.

rassemblement politique morne rouge millénium
©JD/RCI Martinique

"Nous essayons de poser la première pierre d'une nouvelle façon de faire de la politique", a notamment déclaré Jean-François Beaunol, le maire de Rivière-Pilote qui selon nos informations a fortement contribué à ce rassemblement.

Si la presse a été gardée à distance des échanges, les participants ont notamment déplorer l'immobilisme actuel de la CTM alors que d'autres ont malgré tout tenu à ce que soit reconnu le travail d'Alfred Marie-Jeanne.

Difficile en l'état actuel de prédire ce qui sortira de cette rencontre néanmoins, le climat politique actuel à la CTM, au sein même de la majorité prouve, comme l'a rappelé l'un des participants, qu'il vaut mieux présenter un accord politique à la population plutôt qu'un accord électoral.

Tags