Changer d'île

Au moins 6 Martiniquais sont candidats aux élections européennes

Par Karl Lorand et Cédric Catan / RCI.FM / 15/04/2019 - 07:57

Les élections européennes approchent et la liste des candidats martiniquais se fait de plus en plus précise. Pour l'heure, ils sont au nombre de 6. Les partis ont jusqu'au 3 mai 2019 pour remettre leurs listes définitives.

34844 votants (soit 11.42% des inscrits). C’est le nombre de votants pour les élections européennes dans notre département en 2014.

Le 25 mai 2019, les électeurs martiniquais sont de nouveau appelés aux urnes pour élire leur représentants au parlement européen. Le principal changement du mode de scrutin, par rapport à 2014, est que le vote par circonscription a été remplacé par une liste nationale unique composée de 79 candidats.

Les principales têtes de liste sont enfin connues et les candidats sont pour la plupart déjà en campagne. Certains partis ont dévoilé une dizaine voire une quinzaine de noms. Ils ont jusqu’au 3 mai pour le dépôt définitif des listes. En attendant, les noms de plusieurs candidats martiniquais ont déjà été dévoilés.

On retrouve Max Orville, le Shoelchérois, en 24ème position de la liste du parti présidentiel, regroupant la république en marche et le MODEM. Une liste menée par Nathalie Loiseau.

Michel Branchi, le conseiller territorial est lui en 17ème place de la liste du parti communiste de Ian Brossat.

Un autre martiniquais pointe à la 17ème place d’une liste. Il s’agit de Philippe Petit qui se retrouve sur la liste de l’UDI de Jean-Christophe Lagarde.

Des martiniquaises font également parti des candidates pour ces européennes et à de très bonne place. On notera la 14ème place de la première secrétaire de la FSM, Béatrice Bellay, sur la liste des socialistes menée par Raphael Gluksman. Ou encore, la position de Karine Varasse, ancienne candidate aux législatives, qui apparait aujourd’hui au 39ème rang de la liste de la France Insoumise.

 Et enfin, on relèvera la 3ème position de Ghislaine Joachim Arnaud sur la liste de Lutte Ouvrière.

Le nom d’une autre martiniquaise revient souvent dans cette bataille pour être sur une liste. Il s’agit de Marie-Jeanne Jeanville, qui pourrait figurer sur la liste du rassemblement nationale. Marine Lepen devrait lever le suspens d’ici la semaine prochaine.

Au total, 6 à 7 Martiniquais et Martiniquaises à des positions intéressantes, voire éligibles sont en lice pour ces élections européennes.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.