CTM : "L'idée c'était de faire équipe, il n'a jamais été question d'autre chose que ça"

Par • Mis à jour le 08/10/2015 - 17:42

Les alliances se précisent dans la perspective du scrutin des 6 et 13 décembre prochain.

    CTM : "L'idée c'était de faire équipe, il n'a jamais été question d'autre chose que ça"
Les nombreuses rencontres de ce qu’il avait été convenu d’appeler le G20, puis baptisé Martinique Perspectives n’ont permis de trouver un compromis pour une tête de liste dans la perspective des élections pour la future assemblée de Martinique. Au final, des membres de cette organisation ont rejoint le Gran Sanblé d’Alfred Marie Jeanne.

Le président du MIM avait lui-même laissé entendre qu’ils allaient tous "revenir au bercail"… Qu’est ce qui a permis ce changement de stratégie chez ceux qui s’opposaient à la candidature d’Alfred Marie-Jeanne comme tête de liste ? "Je n'ai jamais vu d'hostilité envers Alfred Marie Jeanne, je n'ai jamais vu ça dans le groupe du Gran Sanblé, c'est un truc inventé par la presse. Dans tout système il y a des discussions vives entre frères, après ce qui ressort ce n'est surement pas ce qu'on a l'impression d'entendre à l'intérieur. L'idée c'était de faire équipe, il n'a jamais été question d'autre chose que ça", a précisé José Mirande, le président du Grand Rassemblement Marinois qui a lui aussi rejoint le Gran Sanblé.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar