CTM : fin de l'aventure pour Yan Monplaisir

Par 21/06/2021 - 02:27 • Mis à jour le 21/06/2021 - 01:31

Sa liste Mi Chans Matinik ne franchit pas la barre des 5%. Avec 4,68% des voix, l'ex vice-président de l'Assemblée fait partie des 10 perdants.

    CTM : fin de l'aventure pour Yan Monplaisir

Une contre-performance, comparé à ses résultats de 2015, où il récoltait 14,32% des suffrages exprimés. Celui qui avait créé la surprise en s'alliant avec Alfred Marie-Jeanne à la veille du second tour n'aura pas voix au chapitre cette fois.

Le résultat était serré et l'équipe de Mi chans Matinik a cru jusqu'au bout pouvoir peser dans la balance et prétendre à une fusion en vue du second tour. 

Concurrencé par Fred-Michel Tirault, chef de section sur la liste de Catherine Conconne, avec son frère Ralph Monplaisir comme opposant et Miguel Lavenure en course avec Alfred Marie-Jeanne, le maire de Saint-Jospeh a sans doute pâti de l'émiettement des voix de droite. 

Les électeurs lui ont-ils fait aussi payer son alliance de 2015 avec les indépendantistes? Une union de gestion jugée "contre-nature" par une partie de ses soutiens. 

Enfin, ses administrés ont-ils souhaité le garder à plein temps à la mairie de Saint-Joseph?

Sa ville, où il termine tout de même en tête avec 796 voix devant Alfred Marie-Jeanne (735 voix) et Serge Letchimy (651 voix). Ce qui n'est pas le cas d'autres premiers magistrats devancés dans leur propre ville comme Ralph Monplaisir (second à Case-pilote derrière Serge Letchimy), Fred-Michel Tirault (second au Saint-Esprit derrière Alfred Marie-Jeanne) ou encore Aurélie Nella ( sa liste est devancée à Ducos également par celle d'Alfred Marie-Jeanne) -. 

Yan Monplaisir aura donc tout le loisir de se consacrer aux affaires municipales, même s'il nourrissait de plus grands dessins.

Rendez-vous en 2028? 

Tags