CTM : plusieurs maires ne se sont toujours pas prononcés

Par • Mis à jour le 28/10/2015 - 13:38

A 5 semaines des élections de décembre il y a encore quelques maires qui ne se sont pas encore prononcés. A Rivière Pilote, comme à Sainte Marie et même au Robert – sans doute parce que le maire dispose d’une majorité plurielle – mais pour l'instant Alfred Monthieux n’a donné aucune consigne de vote… Décryptage.

    CTM : plusieurs maires ne se sont toujours pas prononcés
A Rivière Pilote, on peut dire que c’est compliqué pour le maire. Surtout lorsqu’il entend hurler à ses oreilles autant de sirènes : et de plus en plus fort ces jours ci : celles qui lui rappellent qu’il ne peut pas faire ça à "Chaben et donc qu’il devrait - pour cette bataille - se ranger aux côtés d’Alfred Marie Jeanne. Il y en a également d’autres - toujours au sein de son conseil municipal - lui rappellent la bataille féroce menée contre lui par le président du MIM aux dernières municipales.

En dépit de tout cela pour l’instant Raymond Théodose – qui a lui aussi pendant longtemps participé aux réunions du G20 - se contente de dire qu’il ne donnera pas de consignes de vote pour l'instant.

Le cas de Sainte Marie est connu : Bruno Nestor Azérot - même à 5 semaines du scrutin - reste l’arme au pied. Du côté du Robert - avec son conseil municipal doté d’une majorité plurielle - Alfred Monthieux ne s’est toujours pas mouillé dans cette bataille électorale; à la grande déception d’ailleurs de ceux qui espèrent voir Alfred Monthieux dans leur meeting, et force est de constater qu'ils sont nombreux. Comme le maire du Robert a encore du mal à finaliser son choix, c’est le mouvement qui l’a porté à la mairie, le Groupe Unissons nous pour faire progresser le Robert, qui va peut être parler à sa place. Alfred Monthieux pourra enfin se positionner et ceux qui doutent encore de la finesse du maire du Robert risquent d’être déçus.

Au Diamant, Gilbert Eustache a samedi soir à peu près tout dit lors du Meeting d’Ensemble pour une Martinique Nouvelle qu'il a tenu dans sa commune; à charge maintenant pour les Diamantinois de décrypter le message de leur 1er magistrat qui lui aussi a été l’un des animateurs du G20.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar