Charles André Mencé ne briguera pas un nouveau mandat de maire

Par • Mis à jour le 27/03/2018 - 10:07

Charles André Mencé, le maire de Ducos, était l'invité de Cédric Catan dans l'émission "Lundi Politique" (26 mars 2018). Il en a profité pour annoncer qu'il ne briguera pas un nouveau mandat de maire.

    Charles André Mencé ne briguera pas un nouveau mandat de maire

À la tête de la commune depuis 2001, Charles André Mencé renonce à se présenter aux élections municipales de 2020. Deux ans avant le scrutin, il dit vouloir laisser la place à d'autres. "Moi je suis entré aux affaires en disant "Ducos en avant". Aujourd'hui Ducos est en avant. À un moment, il faut passer le relais. Je n'ai rien à me reprocher. Et puis je crois que après ce parcours d'élu, mais pas de politicien : je ne veux pas être un politicien pour éviter la corruption, j'estime avoir mené à bien ma mission. Il y a d'autres jeunes à Ducos qui peuvent faire autant pour leur commune et pour le pays", a déclaré le premier magistrat ducossais.

La bataille pour la succession de Charles André Mencé est donc ouverte.

En attendant, la ville vote ce soir son Plan Local d'Urbanisme. L'opposition accuse le maire de sacrifier des terres agricoles dans ce document majeur pour l'aménagement de la commune.La réponse de Charles André Mencé : "On me parle de dilapider des terres agricoles. Le PLU prévoit des espaces précis pour des logements, pour les activités agricoles, pour les activités industrielles. Je ne sais pas combien d'hectares seront pris sur les terres agricoles mais dans le PLU on a prévu 60 hectares pour l’urbanisation et 70 hectares pour les activités agricoles et naturelles. Nous organisons notre territoire. Mais les gens qui parlent d'activités agricoles, ils n'ont pas de projets agricoles. Parce que pour mettre en place le PLU, j'ai demandé à la SAFER, à la DAF et à la chambre d'agriculture de me donner un diagnostic et j'ai payé un bureau d'études qui démontre que j'ai plus de 200 hectares de terres en friche".

Revoyez l'intégralité de l'entretien de Charles André Mencé dans "Lundi Politique" :