Denis Louis Régis remplacerait Jean-Philippe Nilor à la vice-présidence de la CTM

Par • Mis à jour le 26/07/2017 - 11:29

Frappé par la loi sur le non cumul des mandats, Jean-Philippe Nilor quittera jeudi (27 juillet 2017) son poste de deuxième vice-président de l'Assemblée de Martinique. C'est Denis Louis Régis qui devrait prendre sa succession.

    Denis Louis Régis remplacerait Jean-Philippe Nilor à la vice-présidence de la CTM

C'est désormais un secret de polichinelle. À la séance plénière de la CTM de jeudi (27 juillet 2017), Denis Louis Régis pourrait prendre la succession de Jean-Philippe Nilor au poste de deuxième vice-président de l'Assemblée de Martinique.

On apprend qu'il s'agit d'une proposition du député du sud. Le président du groupe des patriotes et alliés à la CTM, est frappé par la loi sur le non cumul des mandats. Il doit donc abandonner son fauteuil de vice-président à l'Assemblée.

Jean-Philippe Nilor a opté pour la promotion des jeunes. Cette désignation doit encore être approuvé au vote par l'Assemblée de Martinique.

Avec cette promotion politique, Denis Louis Régis prend du galon au sein des élus. Ce qui pourrait nourrir ses ambitions à Rivière-Pilote. À moins que Jean-Philippe Nilor réussisse à faire cohabiter le camp Théodose et celui des partisans de l'ancien maire Lucien Veilleur.

Autant dire que les municipales de 2020 à Rivière-Pilote seront passionnantes.