En Marche Martinique entre dans une phase transitoire

Par 21/02/2019 - 11:00 • Mis à jour le 21/02/2019 - 11:00

La section locale du partie présidentiel n'a plus de référent. Le parti cherche néanmoins à préparer les prochaines échéances électorales.

    En Marche Martinique entre dans une phase transitoire

La République En Marche Martinique n’a plus de référent. Charlotte Gressier a annoncé sa démission en début de semaine.

En place depuis octobre 2017, elle a finalement jeté l’éponge. En froid avec le bureau politique local, en désaccord avec certaines prises de position du président, en rupture avec le coordinateur du mouvement, son départ était inévitable.

Jacky Lecourtiller, coordinateur du mouvement, se dit prêt à assurer l’intérim voire plus. Il souhaite en tout cas préparer au mieux les prochaines échéances électorales dans un contexte difficile pour le parti présidentiel.

Jacky Lecourtiller est au micro de Cédric Catan :