Face aux remontrances de la CRC, le maire de Fort-de-France se défend

Par 22/10/2020 - 12:43
01/01/2020 - 00:00

Vertement critiqué par la Chambre Régionale des Comptes, le compte administratif 2019 et le budget 2020 de la ville de Fort-de-France sont défendus par Didier Laguerre, le maire foyalais.

    Face aux remontrances de la CRC, le maire de Fort-de-France se défend

Le préfet de Martinique a transmis à la chambre régionale des comptes, le compte administratif de 2019 et le budget de 2020. Au regard de la situation de la ville, la municipalité n’a pas été surprise.

En effet, le compte administratif a été voté en déficit de 40 millions d’euros selon la ville. Un déficit qui selon la CRC s'établit à 60 millions

La chambre précise que si des mesures de gestion de la masse salariale sont prises, un retour à l’équilibre peut être envisagé d’ici 2025. Les magistrats ne préconisent en effet, aucune hausse d’impôts, ni de licenciements massifs de personnel. "Je constate que la position de la CRC a évolué. Elle a demandé des mesures drastiques en 2019 à la ville et elles n'apparaissent pas dans le rapport de 2020", a noté Didier Laguerre. "Je constate que la chambre dit comme moi que la ville a les moyens de retrouver l'équilibre d'ici le budget 2025", a ajouté le maire de Fort-de-France.

Si écart, il y a, de près de  20 millions d’euros entre la lecture de la CRC et celle de la ville, ce n’est pas le seul point de désaccord. En effet, sur la stratégie de plan de départ anticipé à la retraite, ou sur le niveau de recettes perçues, les deux organismes ne sont pas sur la même ligne. "Nous avons des divergences sur ce point. La chambre a demandé à la ville d'inscrire l'intégralité de la dette CNAF qui avait fait l'objet d'une demande exceptionnelle d'étalement budgétaire. Il y a d'autres charges publiques qui font l'objet de discussions or on me demande de les inscrire intégralement dans le budget 2019", observe Didier Laguerre.

Pour le maire, grâce au plan élaboré de départ à la retraite, ce sont les salaires près de 50 agents par an qui sont économisés. "Je me suis appuyé sur une étude qui a été menée par un cabinet extérieur, financé par l'Etat, choisi par l'AFD, qui a démontré que ce plan génère des économies en matière de masse salariale. Il a été présenté aux différents membres du gouvernement qui suivent le dossier de la ville, même si il n'a pas de base légale", se défend le premier magistrat foyalais.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.