Jacques Chirac et le chlordécone

Par • Mis à jour le 26/09/2019 - 10:39

En 40 ans de carrière politique, Jacques Chirac a occupé de nombreux postes. Que ce soit en tant qu'élu ou en tant que membre du gouvernement, il a laissé une trace indéniable dans l'histoire récente de la France et aussi dans celle des Antilles. C'est notamment lui qui a autorisé la mise sur le marché du chlordécone.

    Jacques Chirac et le chlordécone

Une carrière politique est souvent faite de moments brillants et de moment plus obscurs. Le décès de Jacques Chirac fait remonter les nombreux évènements qui ont émaillé sa carrière politique.

Sa nomination en tant que premier ministre en 1974, son élection à la mairie de Paris en 1977, son discours sur la rafle du Vel d'Hiv, son intervention dans les rues de Jérusalem et surtout son refus de la guerre en Irak en 2003. Des séquences qui ont contribué à son aura politique et à son image sympathique.

À ces souvenirs plutôt positifs, s'adossent des souvenirs moins reluisant. Jacques Chirac était réputé pour sa capacité à se débarrasser de ses adversaires politiques, même dans son propre camp. La création du RPR lors de sa lutte avec Valérie Giscard d'Estaing en est un exemple notoire. Sa gestion de la mairie de Paris a également été marquée par l'affaire des emplois fictifs qui lui a valu une condamnation à deux ans de prison avec sursis pour « détournement de fonds publics », « abus de confiance » et « prise illégale d’intérêt ».

En 1972Jacques Chirac (alors ministre de l’Agriculture et de l’Aménagement rural) délivre une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) provisoire pour le chlordécone sous la dénomination commerciale de Képone. Trois ans plus tard, le chlordécone sera interdit aux Etats-Unis. Le produit a quant à lui été utilisé aux Antilles jusqu'en 1993 avant que son utilisation et sa commercialisation ne soient complètement interdites.

Une décision lourde de conséquence qui a entraîné une pollution à grande échelle des terres agricoles mais aussi des cours d'eau et de la mer en Martinique et en Guadeloupe.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.