"Je ne suis pas d'accord pour une annulation du carnaval", réagit le maire du Lamentin

Par 29/12/2020 - 12:33
01/01/2020 - 00:00

David Zobda, maire du Lamentin, se dit surpris de la décision de ne pas autoriser les parades carnavalesques en Martinique. Pour lui, il faut réfléchir à une alternative aux parades.

    "Je ne suis pas d'accord pour une annulation du carnaval", réagit le maire du Lamentin

"Je suis surpris, voir estomaquer par cette décision", a commenté David Zobda, le maire du Lamentin. Il réagit ainsi à l'annonce l'annulation des parades carnavalesques en 2021 pour prévenir toute reprise de l'épidémie de covid-19.

Le premier magistrat lamentinois rappelle que la décision a été prise par "le préfet et le maire de Fort-de-France".

Si une élue de la ville du Lamentin était présente à la réunion organisée hier sur le sujet, c'était de façon tout à fait "fortuite" assure David Zobda.

Le maire du Lamentin indique ne pas avoir été invité à cette réunion. "Je ne suis absolument pas d'accord pour une annulation du carnaval. Sur quels fondements techniques et sanitaires cette décision a été prise ? Je n'ai pas l'impression que la Martinique soit dans le peloton de tête des départements les plus touchés", observe-t-il.

Le premier magistrat estime qu'il faut réfléchir à des propositions pour faire vivre le carnaval et compenser les parades.

Pour Annie Chandey, élue de la ville de Fort-de-France à la tête de la mission carnaval, cette annulation des parades "est contre la volonté [de la ville, ndlr]". "Néanmoins, les contraintes sanitaires impliquent que nous fassions autrement', ajoute-t-elle.

"Faire autrement, c'est peut être se contenter d'une parade dans un stade ou une salle de spectacle", esquisse Annie Chandey.

Une deuxième réunion pour discuter du carnaval doit se tenir dès le 4 janvier 2021, en présence cette fois-ci de toutes les institutions concernées.

Tags