Jean-Philippe Nilor quittera le MIM quelle que soit l'issue de l'assemblée générale

Par 03/09/2018 - 19:03 • Mis à jour le 03/09/2018 - 19:03

Le divorce entre Jean-Philippe Nilor et Alfred Marie-Jeanne est définitivement consommé. Après 9 mois d'échanges houleux, le député de la Martinique va rendre sa carte du Mouvement Indépendantiste Martiniquais après l'assemblée générale du 7 septembre 2018.

    Jean-Philippe Nilor quittera le MIM quelle que soit l'issue de l'assemblée générale

Coup de tonnerre ce lundi soir dans le paysage politique martiniquais. Jean-Philippe Nilor, député de la Martinique, rendra sa carte du Mouvement Indépendantiste Martiniquais après l'assemblée générale du 7 septembre 2018. Il l'a annoncé en direct sur RCI au micro de Cédric Catan.

Après 9 mois, le conflit ouvert entre celui que l'on présentait comme le dauphin d'Alfred Marie-Jeanne et ce dernier a débouché sur une rupture irrémédiable.

Les escarmouches de ces grandes vacances entre les deux hommes ont eu raison d'une relation qui s'était fortement détériorée. Jean-Philippe Nilor votera bien lors de l'assemblée générale avant de quitter le parti. Il a réitéré son soutien au groupe de réflexion du MIM. Le député a déclaré qu'il donnera naissance à son propre mouvement politique sans en préciser les contours ni l'identité de ses membres.

"J'espère que  le MIM gagnera en démocratie", a-t-il lancé avant regretter les méthodes malsaines en vigueur dans le parti sans nier le travail accompli. "Un parti doit se renouveler, s'il ne se renouvelle pas, il est mort !", a-t-il également déclaré.

Entretien intégral :