La Corse peut-elle servir de modèle à la CTM ?

Par 05/10/2020 - 18:46
01/01/2020 - 00:00

Les deux sénateurs de la Martinique se rendront mardi et mercredi sur l'île de beauté pour échanger sur les institutions. L'occasion d'améliorer notre démocratie, selon Catherine Conconne,

    La Corse peut-elle servir de modèle à la CTM ?
© Isula.corsica

Les sénateurs Catherine Conconne et Maurice Antiste décollent pour la Corse, dans le cadre de la mission sur les institutions de la CTM, initiée en mai dernier.


L'île de beauté a beaucoup inspiré les réflexions institutionnelles en Martinique, notamment en 2018, lors de la fusion entre département et région en une collectivité unique.

Nos deux sénateurs rencontreront le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, et le Président du Conseil Exécutif, Gilles Simeoni, ainsi que le Secrétaire Général de l’Assemblée, Serge Tomi, et l’ancien directeur général des services qui a eu à piloter la fusion de la Région et des Départements, Jean-Louis Santoni. Ces différentes rencontres seront l’occasion d’un échange d’expériences qui viendra alimenter les propositions d’amélioration du modèle CTM portées par Catherine Conconne et Maurice Antiste.


Pour la sénatrice Catherine Conconne, nos institutions souffrent parfois d'un défaut de démocratie. « On a vu tout au long de cette mandature les manquements, les dérives parfois » dit-elle, interrogée par Cedric Catan. Pour elle, l'expérience corse pourrait justement mieux éclairer nos difficultés : « cette démocratie bafouée à de nombreux instants est peut-être due à des manquements dans la loi. La collectivité de Corse est dans ce mode de gouvernance, qui ressemble au nôtre, depuis 1991, cela fait donc 20 ans »

 

 

Tags