La visite de la délégation parlementaire en Martinique touche à sa fin

Par 27/09/2021 - 13:05 • Mis à jour le 27/09/2021 - 12:25

La visite de la délégation parlementaire, chargée entre autres de constater la gestion de l'état d'urgence sanitaire, prend fin en Martinique. Son rapport sera présenté à l'assemblée nationale le 13 octobre prochain.

    La visite de la délégation parlementaire en Martinique touche à sa fin
Yael Braun-Pivet, députée des Yvelines et présidente de la commission des lois entourée des députés Philippe Gosselin et Stéphane Mazars ©Délégation parlementaire

Constater la gestion de l'état d'urgence sanitaire

Trois émissaires de l’Assemblée nationale sont venus, entre autres, pour constater la gestion de l’état d’urgence sanitaire, dont la prolongation jusqu’au 15 novembre a été adoptée le 11 septembre dernier.

En effet, la présidente de la commission des lois accompagnée de deux vices présidents, se rend tous les ans dans un territoire d'Outre-Mer pour s'atteler aux problématiques qui relèvent de sa compétence, à savoir toutes les questions régaliennes et tous les sujets relatifs à l'état d'urgence sanitaire.

Rencontres avec les autorités locales

Arrivés samedi, Yael Braun-Pivet, députée des Yvelines et présidente de la commission des lois ainsi que les députés Philippe Gosselin et Stéphane Mazars ont rencontré le préfet, les forces de l’ordre et les parlementaires locaux.

Aujourd’hui, ils ont rendez-vous avec la CTM, l’association des maires, les autorités judiciaires et la direction du centre pénitentiaire de Ducos.

La présidente de la commission a ainsi dressé un bilan des échanges sur l'île, notamment avec les équipes en charge de faire respecter les mesures de restrictions :

J'ai vu des forces de sécurités très engagées, avec des personnes qui veiulent bien faire, qui sont conscientes des difficultés et des problématiques locales, qui essaient vraiment de s'adapter au mieux. Elles m'ont dit que d'une façon générale, et c'est ce que nous ont dit aussi les élus, les règles du jeu sont bien respectées par la population, même si on pouvait ressentir une certaine lassitude

Une situation locale à laquelle la commission a prêté attention :

C'est peut-être d'autant plus difficile qu'il s'agit d'une île, et peut-être qu'il y a finalement une sorte de double enfermement et donc il faut vraiment en avoir conscience. Avec l'application de règles comme le confinement, le couvre-feu, il y a un ressenti qui est peut-être plus difficile localement, donc nous avons entendu cela

 Un rapport présenté le 13 octobre prochain à l'assemblée nationale

La même délégation est attendue en Guadeloupe à partir de demain et jusqu’au 1er Octobre. 

A l'issue de ces visites, la délégation rendra compte à la commission des lois à l'assemblée nationale de ces constatations et un tableau de la situation sanitaire à date sera présenté. Une présentation qui sera effectuée le 13 octobre, date à laquelle un nouveau texte sur l'état d'urgence sanitaire devrait être présenté en conseil des ministres.

Tags