L'avenir du M.I.M se joue peut-être cette semaine

Par • Mis à jour le 27/08/2018 - 07:05

C’est aujourd'hui lundi 27 août qu’a été fixée la date limite de dépôt des listes pour les élections du 7 septembre prochain au sein du MIM. Le Mouvement Indépendantiste Martiniquais doit se réunir à cette date, à l'initiative de l'administrateur judiciaire, pour élire les membres du Conseil d’Administration.

    L'avenir du M.I.M se joue peut-être cette semaine

Le divorce semble consommé entre les dirigeants du MIM, Alfred Marie Jeanne et Daniel Marie Sainte notamment, et le Groupe de Réflexion Patriotes MIM. En juillet dernier déjà, ils avaient dénoncé la réunion mensuelle convoquée par Alfred Marie Jeanne. Motif : le président "historique" du Mouvement Indépendantiste Martiniquais n’avait plus la légitimité selon eux de convoquer ce type de réunion, le parti ayant été placé sous administration provisoire.

Nouvelle passe d’armes, à coup de communiqués interposés, la semaine dernière. Dans un document officiel du parti, Alfred Marie Jeanne le président du MIM invitait les adhérents à l’Assemblée Générale populaire du 31 août au Gros Morne. 

Une circulaire qui a immédiatement fait réagir le groupe de Réflexion des Patriotes, emmenés par Sylvain Bolinois. Ces derniers ont appelé dans un autre communiqué le peuple martiniquais "à ne pas se laisser manipuler par ces apprentis dictateurs".

Deux listes devraient en toute logique s’affronter pour diriger le parti. A moins… a moins qu’une des deux factions ne choisisse une autre voie plus radicale pour mettre un terme à cette bataille fratricide.