Le budget 2018 de la CTM examiné par l'Assemblée de Martinique

Par • Mis à jour le 03/04/2018 - 11:23

Les élus de l'Assemblée de Martinique sont réunis ce mardi (3 avril 2018) à Plateau Roy pour voter le budget 2018 de la Collectivité Territoriale de Martinique. Un budget amputé de 10 millions d'euros par rapport à l'an dernier.

    Le budget 2018 de la CTM examiné par l'Assemblée de Martinique

1 096 000 millions d’euros voici le montant du budget présenté par l'exécutif à l'assemblée pour l'exercice 2018. Comme beaucoup de collectivités, la CTM se voit dans l’obligation de réduire la voilure, comme l'avait déjà annoncé le président du CE, Alfred Marie-Jeanne lors du débat des orientations budgétaires. Et cette année, ce budget se voit amputer de 10 millions d'euros par rapport à l’année dernière.

Les dépenses réelles de fonctionnement inscrites au Budget Primitif 2018 sont en légère augmentation, soit 1.65% et s’établissent à 865,5 M€. Dans cette ligne, on note toujours le poids lourd des charges de personnels mais également des obligations sociales de la CTM, notamment le RSA. Ces deux postes représentent près 400 millions d'euros.

Au niveau des recettes, la CTM avait déjà anticipé les baisses de dotations de l’Etat. Et même si la collectivité dispose de peu d’outils fiscaux, il sera proposé de ne pas les augmenter cette année. cCependant, pour faire face aux dépenses, un emprunt mesuré de 60 millions d'euros sera inscrit au budget contre les 100 millions initialement prévus.

Malgré tout, la collectivité affirme sa volonté de ne pas rester inactive. Elle mettra en avant les 226 M€ de dépenses totales d’investissement inscrites pour 2018.

Cette somme devrait permettre de lancer les grands chantiers inscrits dans les différents schémas de développement présentés en 2017. Quelques points majeurs orientent le volet investissement : le cyclotron, le projet d’aéroport de basse-pointe, le soutien au tourisme, la carte de formation professionnelle, la finalisation des études d’extension du TCSP, et la création du fameux viaduc de Schœlcher.

Le conseil exécutif a proposé. Reste à voi la lecture de l’assemblée et si toutes les composantes de la majorité auront été contentées. On se souvient du coup de colère de Karine Mousseau, présidente du CMT, lors du débat des orientations budgétaires.

Du côté de l’opposition, on parle déjà de sous-poudrage et de manque d’ambition de l’équipe dirigeante. Les débats pourraient s'avérer particulièrement houleux puisque 5 élus de l'opposition ont saisi le tribunal administratif pour forcer la majorité prendre en compte l'avis de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) qui contestait le compte administratif de l'exercice 2015.

Suivez en direct le vote du budget de la Collectivité Territoriale de Martinique :